SNUipp FSU Maroc

SNUipp FSU Maroc

30 septembre 2016 Comité Formation continue

Comité formation continue

Vendredi 30 septembre de 9h à 13h

 

L’objet de cette réunion était la validation des candidatures au Plan Régional de Formation (PRF)

Présents :

L’IEN, la directrice du Centre d’Études Arabes, le conseiller pédagogique, la secrétaire du bureau de l’IEN, une directrice d’école AEFE de Casablanca, un directeur d’école OSUI de Casablanca, une directrice d’école AEFE de Rabat, une représentante du SE-UNSA, un représentant du SNUipp-FSU.

À noter : c’est la première fois que les représentants du personnel étaient convoqués à cette réunion. Le SNUipp réclamait depuis plusieurs années d’y assister.

Déroulement :

Chaque stage a été étudié par ordre chronologique. La liste des candidats était projetée sur écran. Les informations données sont l’identité du candidat, son établissement, son classement par la cellule de formation de son établissement (priorité élevée, normale, basse ou refus de candidature), le vœu du candidat (vœu 1, 2 ou 3). Les stages à public désigné ne sont pas étudiés par le comité (stage tuteurs, séminaire des directeurs, etc.).

Le nombre de places disponibles dans un stage dépend de deux facteurs : la salle où il se déroulera (par ex un stage à l’Inspection du 1er degré ne peut recevoir plus de 25 personnes), et la nature du stage. Si celui-ci est inter-degrés, le nombre de places est divisé par 2. Nous avons fait remarquer que le cycle 3 étant composé de deux classes du 1er degré et d’une classe du 2d degré, le ratio devrait plutôt être de 2/3, 1/3.

À noter : le critère n° 1 pour l’obtention d’un stage est la priorité donnée au candidat. Cette priorité, avant d’être validée par le directeur d’école, doit être discutée par la cellule de formation de l’école, là où elle existe. Si elle n’existe pas, il faut demander à ce qu’elle soit créée, afin que la décision soit prise en commun et en toute transparence. En général, la cellule de formation locale est composée du directeur et d’un représentant de chaque cycle, choisi par ses pairs en conseil des maîtres. N’hésitez pas à nous faire remonter les problèmes que vous pourriez rencontrer. Nous alerterons l’IEN qui soutient cette façon de procéder.

Deux cas de figure :

ou le nombre de candidats de priorité élevée est inférieur au nombre de places disponibles et on choisit alors des candidats de priorité normale.

ou le nombre de candidats est supérieur au nombre de places disponibles et il faut en « éliminer ». On regarde alors plus précisément les profils des candidats et on choisit ceux qui ne sont pas allés en stage récemment. Si plusieurs enseignants sont dans ce cas, on privilégie alors la représentation des écoles.

Des listes d’attente sont créées en cas de désistement.

Problèmes rencontrés :

* Certains stages ont été demandés par un nombre insuffisant de candidats  par rapport aux places disponibles. De nouveaux appels à candidatures seront lancés pour ces stages, à savoir :

·         « Traiter le thème des génocides du CM2 au collège »

·         Stages ASEM, « Formation des ASEM » zone nord (Rabat) et zone sud (Casablanca)

Si le nouvel appel à candidatures ne permet pas de trouver un public suffisant, les 2 stages seront fusionnés).

 

·         « Enseigner une langue vivante » (anglais et arabe cursus 3heures)

·         « Histoire Géographie au cycle 3 »

·         Stages ASEM  « Secourisme » zone nord (Rabat) et zone sud (Casablanca)

 

* Les candidats de l’OSUI à Casablanca apparaissent tous comme travaillant à Massignon, ce qui ne permet pas, en cas de candidatures nombreuses, de sélectionner les candidats par école.

 

* Aucune candidature de l’école La Fontaine de Fès n’est remontée jusqu’à l’inspection. Cette erreur sera rattrapée et l’école La Fontaine contactée dans les plus brefs délais.

 

Réponses à des questions posées par des collègues :

·         Pourquoi le stage USEP a t-il été supprimé ?

C’est un choix de l’administration qui a remarqué que les participants à ce stage d’une année sur l’autre étaient souvent les mêmes. Cela ne signifie nullement qu’il n’y aura plus de stages USEP.

·         Que devient le stage EMC supprimé l’an dernier ?

Il aura bien lieu en novembre, avec les candidats choisis l’an dernier.

 

Conclusion :

Plus de 40 stages étant proposés, le travail de sélection n’est pas évident, mais il a été bien préparé à l’avance par l’équipe de l’inspection. Pour sa première participation à ce comité, le SNUipp, qui se réjouit de la nouvelle politique de transparence de l’inspection, a constaté que la sélection se faisait de façon juste et bienveillante.

Il rappelle une fois de plus la nécessité d’une cellule de formation continue dans chaque école (AEFE et OSUI), choisie par le conseil des maîtres, afin que la transparence de la sélection soit effective à tous les niveaux.

N’hésitez pas à contacter vos représentants pour tout complément d’information.

 

Pour le SNUipp Maroc,

Bruno Beaurain



07/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 242 autres membres