SNUipp FSU Maroc

SNUipp FSU Maroc

Mars 2016: OSUI: Menaces sur le groupe scolaire Tabarly - Esaouira

Menaces sur le groupe solaire Eric Tabarly d’Essaouira

 

Mercredi 17 février, deux responsables de l'OSUI sont venus informer les collègues que le réseau ne pouvait plus supporter le déficit exponentiel de leur école et qu’ils allaient devoir faire face à des changements, à savoir: une fermeture des TPS et PS ainsi qu'une très nette réduction des heures au lycée (pour l'heure, pas de chiffre précis quant au  nouveau volume horaire attribué au lycée). Cela se traduirait donc par une suppression de poste sur le primaire et une suppression de poste sur le secondaire OU une réduction des heures répartie sur tous les répétiteurs CNED.

Il leur a été proposé un reclassement volontaire sur le nouveau site du groupe scolaire Massignon à Bouskoura (ou un appui, dans la mesure du possible, pour leur candidature sur un autre site).

Pour le secondaire on leur a demandé de faire des propositions pour faire perdurer le lycée... d'ici la conférence stratégique du 9 Mars!

 

Les collègues ont été très surpris par cette annonce car l'IEN AEFE et l'IEN honoraire pour l'OSUI leur avaient rendu visite en avril dernier et les avaient rassurés sur l'avenir de l'école (d’autant plus surpris qu'une de leurs collègues a signé un CDI en juin dernier).

On leur demande de se prononcer très rapidement sur une problématique qui ne touche pas que leur sphère professionnelle mais aussi personnelle. Partir à Bouskoura ? Baisser collectivement leurs heures?  Attendre le nom de celui qui serait licencié s'il n'y a aucun départ volontaire?

Difficile d’imaginer des solutions et de faire des propositions d’ici le 9 mars, avec deux semaines de congé entre aujourd’hui et la date fatidique.

Difficile de croire qu’en moins d’une année, on passe d’une situation qui permet d’engager du personnel en CDI à une situation de crise obligeant à fermer des classes dans l’urgence.

Les collègues vont partir en vacances en se demandant qui sera éjecté au retour. De très bonnes vacances en perspective.

Le SNUipp se déclare solidaire des collègues d’Éric Tabarly et interviendra pour réclamer des solutions qui ne lèsent aucun agent et pour qu’une information transparente soit donnée.



17/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 244 autres membres