SNUipp FSU Maroc

SNUipp FSU Maroc

CCPL du 18 octobre 2016

Compte-rendu de la CCPL  du 18 octobre 2016.
 
Présents  Administration : l’Inspecteur d’Académie, son adjoint, l’IEN et deux directeurs d’école. Représentants du personnel : 3 SNUipp, 2 SE.
 
Bilan de la rentrée 2016 Quelques chiffres  Effectif global : 34 000 élèves dont 56% à l’AEFE. 1202 élèves supplémentaires tous réseaux confondus dont : 770 à l’OSUI (effet ouverture de Bouskoura) 139 à l’AEFE 281 dans les établissements partenaires 12 à l’Alliance israélite  On note comme l’an passé un grand nombre d’entrées d’élèves français ou prioritaires. En 2014, 40% d’élèves entraient sur test, 35% en 2015, 30% en 2016. Les effectifs à Rabat et Casablanca se situent entre 27 et 30 élèves par classe. Le SNUipp rappelle ce qu’il a dit et écrit au directeur de l’AEFE à savoir la déception des collègues quant à aux engagements pris sur la limitation des effectifs qui n’ont pas été tenus. L’IA conteste en rappelant que les tests n’ont pas été ouverts sur tous les niveaux mais qu’il est difficile de prévoir l’arrivée des élèves de droit. La moyenne est à 28 excepté dans quelques classes dans certains niveaux. Le SNUipp répond que les moyennes sont de peu d’importance pour les collègues qui ont 30 élèves dans leurs classes. Une solution proposée par le SCAC est de réduire le nombre de classe de maternelles et d’augmenter les classes de CP afin d’en limiter les effectifs. Les représentants du personnel seront informés (Les représentants du SNUipp, sceptiques, resteront vigilants). Le SNUipp demande si on peut envisager un rééquilibrage entre les différents pôles. L’IA répond que cela est envisageable, mais pas difficile à réaliser, aucune mesure de carte scolaire inter-pôles n’existant à l’heure actuelle.
 
Bilan du recrutement des résidents 623 dossiers de candidature dont 155 dans le 1er degré, dont été validés cette année contre 740 en 2015 et 800 en 2014. 35 postes vacants (55 dans le 2d degré) 24 vrais résidents ont postulé, 14 ont obtenu satisfaction (3 pour un changement de ville) Sur 131 candidats hors Maroc, 18 ont obtenu un poste 3 postes restés vacants (Cézanne, Gauthier et La Fontaine)  ont été pourvus par des ADL qui seront proposés à des résidents l’an prochain, nous dit-on (mais on a appris depuis que le poste à Fès était supprimé dès cette année).
 
Refus de détachements 11 personnes concernées. Après recours, 5 refus définitifs. Académies concernées : Paris, Créteil, Lyon, Pyrénées Atlantiques, Guyane. 2 TNR sur 3 n’ont pas obtenu de détachement n’ont pas obtenu de détachement 1 enseignant sur 3 de retour de stage d’un an après concours n’a pas obtenu son détachement
 
 
Non renouvellements de détachements (question SNUipp) Un enseignant n’a pas obtenu le renouvellement de son détachement après recours (Guyane) Un enseignant a obtenu le renouvellement de son détachement pour un an après recours avant départ à la retraite.
 
Les représentants du personnel s’inquiètent de la situation des nouveaux titulaires revenus en contrat local faute de détachement. Le SCAC rappelle que la règle a changé et que le MEN exige à présent 3 années de travail effectif en France avant tout départ. Des dérogations restent possibles. L’AEFE redéfinira ses priorités au CT du 8 novembre 2016.
 
Questions diverses  Où en est-on de l’écriture d’une fiche de poste commune à toutes les ASEM ? L’IEN, chargée de ce travail fait savoir que cette fiche est en cours d’élaboration. La question sera traitée en dialogue social.
 
Nouvelle ISAE ? Le 1er versement aura lieu en décembre (600 €), le 2ème en juin (600 €).
 
ISAP (ISAE pour les PDL) ?  Elle sera versée en juin de l’année scolaire de référence. Nous avons demandé qu’elle le soit en avril, ce qui serait plus pratique pour les enseignants qui quittent le pays. L’IA demandera aux DAF si cela est possible.
 
 
Pour le SNUipp Maroc, Bruno BEAURAIN



28/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres